Comment maintenir en vie des roses fraîchement coupées

Recevoir des roses en cadeau est l’une des choses les plus extraordinaires que l’on puisse vivre. Il n’est donc pas surprenant que les gens se préoccupent de la conservation de ces fleurs. En fait, les gens essaient toutes sortes d’idées folles pour faire durer leurs roses aussi près que possible de l’éternité. Comme toute fleur naturelle, une rose ne peut pas durer éternellement, quoi que vous fassiez. Cependant, il y a des choses que vous pouvez faire pour améliorer sa durée de vie. Vous pourrez ainsi en profiter plus longtemps. Dans cet article, nous examinerons les mesures à prendre pour augmenter la longévité des roses fraîchement coupées.

Voici quelques-uns des conseils que vous trouverez dans cet article :

  • Nettoyer le vase
  • Remplir le vase
  • Préparation du vase
  • Couper les tiges
  • Refroidir la fleur
  • Entretenir le vase
  • Faire durer les roses le plus longtemps possible

Première étape – Nettoyer le vase

Commencez par vous assurer que votre vase est propre. S’il est neuf, nettoyez-le légèrement pour vous assurer qu’aucune particule ne flotte à l’intérieur. S’il s’agit d’un vase usagé, veillez à ce qu’il soit bien nettoyé, afin qu’il n’y ait plus aucune trace de saleté. Toute trace de débris dans le vase peut poser un problème pour l’avenir. En effet, les débris peuvent facilement contaminer l’eau placée dans un vase. Le plus grand problème est que cette contamination peut réduire la durée de vie de vos roses. Cela va à l’encontre du but recherché, étant donné que vous essayez de les conserver pendant une période prolongée. Vous devez également vérifier visuellement l’intégrité structurelle du vase. Utilisez de l’eau tiède et savonneuse pour le lavage. Un agent tensioactif comme le savon fonctionne mieux avec de l’eau chaude. Une fois le lavage terminé, veillez à bien rincer le vase avant de l’utiliser.

Deuxième étape – Remplir le vase

La première chose à faire est de remplir le vase d’eau tiède. Veillez à suivre ces instructions, car la température est essentielle pour réussir cette opération. Les roses fraîchement coupées ne doivent jamais être exposées à des températures chaudes ou froides. Un bain tiède favorise le confort des fleurs, ce qui leur permet de durer plus longtemps. Les températures extrêmes, chaudes ou froides, ne sont pas propices au bon déroulement du processus. Au contraire, elles provoquent un choc pour les fleurs en raison du changement soudain d’environnement. Imaginez que vous disiez à votre merveilleux destinataire que vous avez accidentellement détruit les roses en essayant de les conserver.

Troisième étape – Préparation du vase

Les fleurs coupées nécessitent généralement une attention et des soins particuliers. Traditionnellement, les plantes ont des racines à la base qui sont ancrées dans le sol, ce qui leur permet d’absorber l’eau et les divers nutriments dont elles ont besoin pour vivre en bonne santé. Lorsque la coupe a lieu, ce n’est plus le cas, et il est donc nécessaire de trouver une solution. C’est là que la nourriture pour fleurs entre en jeu. Selon l’endroit où les roses ont été achetées, il est probable qu’elles aient été livrées avec un paquet de nourriture pour fleurs fraîchement coupées. Ce produit a pour but d’assurer la survie des fleurs coupées, loin de la terre. Si vous n’avez pas acheté de sachet de ce produit, vous pouvez en utiliser un provenant d’un autre lot de fleurs. Il est préférable que le sachet soit conçu pour les roses. Dissolvez le sachet de nourriture dans l’eau de votre vase.

Étape 4 – Couper les tiges

L’étape suivante consiste à couper les tiges. Il s’agit de couper les xylèmes (tubes qui conduisent l’eau) à l’extrémité des tiges. Les xylèmes créent un sas à la base de la tige, ce qui rend difficile l’absorption de l’eau. Si les racines ne sont pas intactes, la tige est la seule chance pour la plante d’obtenir des nutriments. Il s’agit donc de l’une des étapes les plus critiques de tout le processus. La coupe doit être effectuée à l’aide de cisailles ou d’un couteau bien aiguisé. La coupe doit être faite proprement et en une seule fois. Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’écraser la base de la tige en la coupant. Une base écrasée crée un problème similaire à celui d’un sas, alors assurez-vous que vos outils sont bien aiguisés.

Cinquième étape – Réfrigérer les fleurs

Gardez vos fleurs au réfrigérateur chaque fois qu’elles n’ont pas besoin d’être sorties, par exemple lorsque vous n’êtes pas là. Les endroits réfrigérés contribuent à l’entretien et à la conservation des fleurs. C’est la raison pour laquelle les fleuristes ont tendance à conserver les fleurs dans des espaces réfrigérés avant leur vente. Il peut sembler un peu étrange de ranger des plantes dans un réfrigérateur, mais c’est nécessaire. Le fait de mettre les fleurs dans le réfrigérateur et de les en sortir à plusieurs reprises n’est pas bénéfique. Les changements de température constants peuvent entraîner un flétrissement prématuré. Il est préférable de les mettre à l’abri lorsque vous prévoyez de vous absenter plus d’une journée. Dans ce cas, vous devez placer les fleurs dans le réfrigérateur juste avant de partir et les retirer à votre retour.

Sixième étape – L’entretien du vase

C’est ici que commence l’entretien régulier. Vous devez veiller à ce que l’eau du vase soit régulièrement changée. Les roses ont besoin d’eau pour survivre, mais il ne faut jamais les laisser dans la même eau pendant trop longtemps. Vérifiez et changez l’eau tous les jours ou presque. L’eau éventée est connue pour contribuer au flétrissement prématuré de vos fleurs. N’oubliez pas non plus que ces roses ne vivent que grâce à l’eau, et qu’il faut donc s’attendre à ce qu’elles en boivent constamment. Il est également important de maintenir un niveau d’eau adéquat. Le maintien d’un niveau d’eau acceptable et le renouvellement de l’eau contribuent à la longévité souhaitée.

Septième étape – Aider les roses à durer le plus longtemps possible

La dernière étape du processus est une autre étape d’entretien. Quoi que vous fassiez, il est impossible d’éviter le flétrissement des bourgeons et des feuilles. Les enlever dès que vous les voyez contribue à l’entretien de vos rosiers. Ce n’est pas seulement pour des raisons esthétiques. Les bourgeons et les feuilles flétris peuvent tomber dans l’eau du vase. Ils pourrissent alors et des composés malsains pour votre bouquet s’infiltrent dans l’eau. La dernière chose que vous souhaitez, c’est que des fleurs saines aspirent de l’eau contaminée.

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap