La fleur de l’État de Caroline du Nord est une plante décorative qui mérite une place dans chaque jardin

Le cornouiller est un grand arbuste à feuilles caduques que l’on apprécie pour sa longue période de floraison, mais aussi souvent pour ses belles couleurs d’automne. La fleur symbolise l’État de Caroline du Nord. Vous pouvez profiter de la fleur dans un petit jardin pour la beauté de ses grands pétales roses et son feuillage coloré en fin de saison. Beauté et élégance sont les mots clés pour décrire les cornouillers à fleurs (cornus en latin) au charme envoûtant. En hiver, on remarque d’abord leur forme élégante. Au début du printemps, de petites bractées vertes entourant un cœur ovoïde ornent la branche. En s’ouvrant, les fleurs se développent, devenant blanches ou colorées selon les variétés. Elles se transforment ensuite en fruits rouges qui ressemblent à de petites fraises. Une exposition ensoleillée, un sol riche en humus, frais, léger et sans calcaire peuvent être les points clés indispensables pour assurer un spectacle unique et coloré dans votre jardin tout au long de la saison. Vous apprendrez au fil de la lecture : * Description botanique * Caractéristiques principales * Où planter le cornouiller fleuri ? * Conseils utiles pour la plantation * Soins et maladies * Propagation

Description botanique

La famille des cornouillers comprend 40 espèces de cornus, subdivisées en plusieurs sous-genres, dont le cornus, le swida et les hybrides. Les fleurs de cornouiller sont originaires des régions tempérées de l’hémisphère nord (Europe, Asie ou Amérique du Nord) où elles poussent en lisière de forêt ou en sous-bois. Ils ont des ports coniques et évasés et offrent une silhouette élégante. Étymologiquement, le mot latin cornus désigne la corne, en référence à la dureté de leur bois. Les cornouillers fleuris forment de petits arbres ou de grands arbustes à feuilles caduques ou persistantes dont la hauteur varie de 3 à 8 mètres selon les espèces. Le cornouiller porte au printemps de nombreuses cymes avec quatre grandes bractées blanches ou roses. A la fin de l’été, des baies rouges apparaissent. Cette espèce est sensible aux gelées tardives. Elle a également besoin d’un sol acide et d’un taux d’humidité ambiant élevé. La fleur est sensible à l’anthracnose

Caractéristiques principales

Les feuilles simples sont vert moyen, ovales, ondulées et pendantes. Elles sont portées par de jeunes rameaux verts qui deviennent rougeâtres du côté ensoleillé. L’écorce présente des nuances grises du plus bel effet, selon les espèces. A partir du mois d’août, le feuillage des espèces à feuilles caduques commence à prendre des couleurs vives, principalement avec des teintes rouge-violacé spectaculaires en automne. Certaines variétés de cornus ajoutent à leur floraison un magnifique feuillage lumineux vert et blanc (cornus kousa samaritan) ou vert et jaune. Après la floraison, les cornouillers offrent des fruits composés décoratifs, de 2 à 3 cm de diamètre, de la fin de l’été jusqu’en décembre s’ils n’ont pas été consommés auparavant. Ovoïdes, charnus, virant au rouge, les cornouillers (nom donné au fruit) sont très appréciés des oiseaux. Certains sont comestibles mais peu savoureux, d’autres ne doivent pas être consommés

Où planter la fleur de cornouiller ?

Le cornouiller fleuri aime les sols acides à neutres, humifères, frais mais bien drainés. La plupart des cornus n’aiment pas les fortes chaleurs et se plaisent à la mi-ombre. Plantez-les sous le couvert de grands arbres, mais avec une couronne qui n’est pas trop dense, sinon cela nuit à la floraison. Il faut ainsi protéger le feuillage des rayons brûlants du soleil de l’après-midi, ainsi que des gelées printanières qui peuvent l’endommager. Cependant, certaines variétés comme le cornus kousa et le Florida peuvent pousser au soleil sous les climats océaniques et tempérés où ils gardent une belle forme et une floraison généreuse. Il est possible de cultiver des cornouillers à petites fleurs dans de grands pots (60 cm de diamètre minimum). Attention. Le substrat doit rester frais, ni trop humide, ni trop sec. Vérifiez régulièrement que la terre du pot n’est pas sèche et placez le contenant à l’abri des vents froids ou desséchants

Conseils utiles pour la plantation

Pour planter un cornouiller fleuri, il faut d’abord ameublir la terre sur 80 cm de diamètre et 60 cm de profondeur. Ensuite, ajoutez une bonne dose de compost de feuilles ou de fumier bien décomposé et de la tourbe, de la pouzzolane ou des billes d’argile pour améliorer le drainage si nécessaire. Ensuite, creusez un trou de deux à trois fois la taille de la motte afin que les racines puissent se développer correctement. N’oubliez pas de placer votre cornouiller au centre, en veillant à ce que le collet soit au niveau du sol. Remettez la terre autour de la motte et tassez-la légèrement avec vos mains. Nous vous conseillons d’arroser abondamment et de pailler sur 10 cm d’épaisseur avec des feuilles mortes ou du mulch pour garder la motte fraîche. Veillez à arroser régulièrement la première année à raison d’un arrosoir par semaine pendant la période estivale, de préférence le soir. Les cornouillers fleuris ne sont pas difficiles à cultiver, mais ils nécessitent une plantation soignée

Soins et maladies

Le sol ne doit pas être sec en été et détrempé en hiver. Les cornouillers sont sensibles au stress hydrique. Nous vous conseillons d’utiliser un paillage pour les maintenir frais et aussi pour protéger les racines des rigueurs de l’hiver. Pour les plantes cultivées dans de grands pots, vous pouvez utiliser des boules d’engrais à libération lente. Les cornouillers à fleurs peuvent être affectés par l’anthracnose (ou maladie du charbon). Le Cornus florida y est plus sensible. Il s’agit d’une maladie fongique causée par des champignons. L’anthracnose se manifeste par l’apparition de taches brunâtres bordées de pourpre, de nécroses sur les feuilles et les rameaux. Ces champignons profitent des blessures pour pénétrer, il ne faut donc pas tailler. Brûlez les feuilles atteintes pour limiter la contamination. L’oïdium peut également affecter les cornouillers. On observe alors un feutrage blanc sur les feuilles. Les pétales se déforment également. Cette maladie peut apparaître lorsque le temps est humide. Une bonne aération entre les plantes permet de se protéger contre le champignon

La multiplication

La multiplication du cornouiller fleuri n’est pas facile. Si vous souhaitez tout de même tenter l’expérience, vous devez procéder par semis et bouturage. Le semis d’un cornus demande beaucoup de temps et de patience pour voir apparaître les premières fleurs. En effet, il faut plusieurs mois pour observer la germination et de 12 à 20 ans pour voir apparaître une bractée. Il faut d’abord retirer les graines récoltées de leur pulpe et les semer à l’état frais. Nous déconseillons le bouturage pour les cornus à fleurs. Le résultat est aléatoire. Si vous voulez essayer, prélevez des tronçons de tiges d’environ 15 cm de long en août, voire en septembre. Dans un endroit ombragé permettant de maintenir une température d’environ 18°, plantez les boutures dans un mélange de terre de jardin (pas toujours calcaire) et de sable de rivière pour alléger la plante. Les cornouillers fleuris offrent une floraison printanière élégante et spectaculaire. Leurs grandes fleurs colorées sont composées de quatre grandes bractées roses, blanches ou jaunes. Ils ont des feuilles décoratives qui prennent de belles nuances de brun, de rouge ou d’orange à l’automne. Elles sont couvertes de fruits charnus très décoratifs qui offrent un spectacle original en automne et ravissent la faune locale. Elles vivent longtemps et se plaisent à mi-ombre dans tout sol frais et riche en humus.

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap