3 PETITES HISTOIRES D’AMOUR QUE VOUS NE CONNAISSIEZ PROBABLEMENT PAS

Aujourd’hui, nous vous proposons sur le blog de FloraQueen un billet très spécial avec trois histoires romantiques qui sont parfaites à l’approche de la Saint-Valentin. Il s’agit de trois histoires courtes, certaines mythologiques, d’autres tout à fait vraies, qui vous toucheront en plein cœur. Installez-vous confortablement dans votre canapé, car nous sommes presque sûrs que vous n’avez jamais entendu parler de ces histoires d’amour. Découvrez-les !

3 histoires d’amour

  1. KUPE ET KURA-MARO-TINI – LÉGENDE MAORIE

wood-289005_960_720

La première de ces histoires d’amour concerne la légende des Maoris, les premiers colons de Nouvelle-Zélande, et l’histoire de Kupe, un grand guerrier originaire de Hawaiki. C’était l’ancienne patrie d’où venaient tous les Maoris, un groupe de petites îles en Polynésie. Ce grand chef de tribu, Kupe, a joué un rôle important dans la découverte de la Nouvelle-Zélande. Mais venons-en au fait : en plus d’être un grand guerrier et un grand pêcheur, Kupe était terriblement jaloux de son cousin, Hoturapa, qui était marié à la plus belle femme maorie de la tribu, Kura-maro-tini. Il était si jaloux que, lors d’une partie de pêche, Kupe laissa son cousin se noyer dans la mer pour pouvoir enlever sa femme Kura. Comme il savait que la tribu n’accepterait pas ce qu’il avait fait, Kupe s’embarqua avec Kura sur un énorme canoë à la recherche d’une nouvelle maison pour tous les deux. Au milieu de l’océan, ils affrontèrent des démons et des monstres marins, comme le célèbre Te Wheke-a-Muturangi, un gigantesque monstre pieuvre qui secouait le canoë avec ses énormes tentacules. Jusqu’au jour où Kura-maro-tini aperçut de loin un gros nuage blanc et, lorsqu’ils s’en approchèrent, ils réalisèrent qu’il s’agissait en fait d’une terre ferme. C’est ainsi qu’ils découvrirent ensemble la Nouvelle-Zélande et que Kura la baptisa Aotearoa, qui signifie “nuage blanc” en maori, en l’honneur de la première vision de leur nouvelle maison. Des années plus tard, le couple de pionniers retourna dans son Hawaiki natal pour convaincre son ancienne tribu d’émigrer à Aotearoa. C’est ainsi que les Maoris ont peuplé la Nouvelle-Zélande vers l’an 900 de notre ère, bien avant que des milliers d’Européens ne viennent s’emparer du pays

  1. OSIRIS ET ISIS – MYTHE ÉGYPTIEN

egypt-1744581_960_720

Vous aimez la mythologie et les dieux égyptiens ? L’une des histoires d’amour les plus populaires de l’Égypte ancienne est le mythe d’Osiris et Isis. Tout a commencé avec la déesse du ciel, Nout, et le dieu de la terre, Geb, qui ont eu deux couples de jumeaux, d’une part Osiris et Isis et, d’autre part, Seth et Neftis, qui se sont mariés respectivement. Isis et Osiris furent l’un des premiers rois et reines d’Égypte et ils régnèrent sur le pays avec une grande prospérité et l’admiration de leurs sujets. Jaloux du règne de son frère Osiris, Seth projeta d’en finir avec lui et ordonna la construction d’un sarcophage luxueux dans lequel il enferma son frère et le jeta dans le Nil. Désespérée d’avoir perdu son mari et l’amour de sa vie, Isis traversa tout le fleuve jusqu’à la ville de Busto, où se trouvait un cèdre qui avait entouré le cercueil où Osiris gisait sans vie. La reine, heureuse d’avoir retrouvé son amour, conçut l’enfant de tous les deux, Horus, et décida de rentrer chez elle pour donner à son mari une sépulture digne de ce nom. Cependant, Seth s’en aperçut et découpa le corps d’Osiris en quatorze morceaux qu’il dispersa dans toute l’Égypte. Isis, infatigable pour retrouver son bien-aimé, parcourut le pays et parvint à reconstituer son corps. Le jeune Horus décide alors d’affronter son oncle maléfique Seth pour venger la mort de son père. Il perd son œil gauche dans la bataille, qu’il dépose en offrande devant la momie d’Osiris qui, grâce à ce geste, ressuscite à la vie éternelle, devenant ainsi dieu des enfers et roi des morts renaissants. C’est là qu’il pourra enfin retrouver sa bien-aimée Isis

  1. SHAH JAHAN ET MUMTAZ MAHAL – INDE

india-866692_960_720

Cette belle histoire d’amour nous emmène jusqu’en Inde, vers 1607, alors que le prince empereur Khurran se promène dans le bazar d’Agra, ancienne capitale du pays. Au milieu de l’agitation du marché, il rencontre la fille du premier ministre de la cour, la princesse Arjumand Banu Begum. Le prince lui offre le collier de diamants qu’elle essayait dans l’un des stands du bazar. Si cela n’avait tenu qu’à lui, il l’aurait épousée sur-le-champ, mais ses obligations en tant que futur souverain du pays ne lui permettaient pas de se marier avec une personne d’un statut inférieur et il devait épouser la princesse de Perse. Cependant, il n’a jamais oublié cette jeune femme du bazar et, comme la loi musulmane en vigueur autorisait la polygamie, cinq ans plus tard, elle est devenue sa quatrième épouse. Lors de leur mariage, la princesse fut rebaptisée Mumtaz Mahal, ce qui signifie “élue du palais”. Peu après, le prince fut couronné roi du monde et rebaptisé Shah Jahan. Leur mariage fut plein de bonheur pendant dix-neuf ans, mais en 1631, Mumtaz mourut soudainement en donnant naissance à leur quatorzième enfant. Avant de mourir, elle adressa quatre requêtes à son bien-aimé : lui construire un tombeau, se remarier, s’occuper de leurs enfants et lui rendre visite chaque année à la date anniversaire de sa mort. Dévasté par la douleur, le roi ne se concentra que sur une chose : construire le plus beau tombeau du monde qui symboliserait son amour pour Mumtaz Mahal pour les siècles à venir. Pendant vingt-deux ans, plus de vingt mille ouvriers ont travaillé à la construction et des matériaux précieux ont été apportés du monde entier pour rendre hommage à l’être aimé. Une fois la construction achevée, il l’appela Taj Mahal, que beaucoup traduisent par “Palais de la Couronne”, mais que d’autres attribuent à une abréviation du nom de Mumtaz Mahal. Quoi qu’il en soit, le roi Shah Jahan mourut à 74 ans en ayant tenu sa première promesse, la construction de ce joyau architectural qui est parvenu jusqu’à nous comme l’une des sept merveilles du monde et le symbole d’un véritable amour qui restera à jamais.Que pensez-vous de nos trois histoires d’amour ? Les connaissiez-vous déjà ? Laquelle est votre préférée ? Si ces histoires vous ont touché et que vous n’avez pas encore le cadeau idéal pour la Saint-Valentin, nous vous donnons une idée : écrivez votre histoire d’amour dans un format court avec votre style personnel, la surprise la plus romantique ! Êtes-vous prêt(e) à vous lancer ?

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap