Ajoutez la fleur Protea à votre jardin pour une touche unique

Les fleurs sont un cadeau coloré et parfumé de Mère Nature. Elles existent dans une grande variété de couleurs, de formes et de parfums et peuvent exprimer un mélange de douceur, d’affection et d’amour en même temps. Les fleurs peuvent être votre meilleur outil pour exprimer tous les sentiments d’amour et de considération de votre cœur, mais aussi pour apporter des couleurs vives et de la beauté dans votre jardin.

Dans cet article, nous allons parler du “protea”, de la famille des protéacées. Elle comprend près de 100 plantes originaires d’Afrique du Sud. Le protea est une famille d’arbustes méditerranéens très répandus dans le paysage sud-africain. Les fleuristes apprécient la longévité de cette fleur dont la forme disproportionnée est ornée de couleurs vives. Le feuillage coriace, vert ou bleuté, rappelle l’eucalyptus. En raison de son étonnante variété de formes et de couleurs, selon les espèces, cette fleur a été nommée en l’honneur du dieu grec Protée et de son pouvoir de métamorphose et de changement.

Dans cet article, nous allons aborder les points suivants :

  • Légendes sur le protea
  • Où trouve-t-on naturellement la fleur de protéa ?
  • Quelles sont les caractéristiques de la fleur de protea ?
  • Comment planter la fleur de protea ?

Légendes sur le protea

Le protea est l’une des plus anciennes familles de fleurs sur Terre, dont l’origine remonte à au moins 300 millions d’années. Les Grecs, avec leur large éventail de légendes, racontent l’histoire de Protée, le fils de Poséidon, comme étant à l’origine du nom de la fleur. Il était le dieu de la mer et avait le puissant pouvoir de connaître toutes les choses passées, présentes et futures. Proteus se méfiait de son pouvoir et préférait rester isolé sur l’île de Pharos plutôt que de faire des prophéties. Pour dissuader ceux qui recherchaient ses services, il changeait de forme à sa guise afin que personne ne puisse le trouver. La fleur de protéa a été nommée ainsi en raison de son étonnante variété de formes, de couleurs, de textures et de tailles.

En raison de cette association mythologique avec Protée, le dieu grec du changement, de la métamorphose et de la transformation, il n’est pas surprenant que le protéa symbolise la diversité et le courage.

Où trouve-t-on naturellement la fleur de protéa ?

Le protéa est un type de plante de la famille des protéacées. Cette famille comprend près de 100 plantes d’Afrique du Sud. Ces plantes font partie intégrante de la région floristique du Cap. La plupart des Proteas sud-africains se trouvent dans cette région, ce qui signifie qu’au Cap-Occidental, ces plantes poussent le long de la côte et dans les régions montagneuses à l’est de Port Elizabeth, avant de s’éloigner de la côte vers l’intérieur des terres.

Ce sont des plantes de fynbos (une formation végétale naturelle caractéristique du sud de l’Afrique du Sud) qui se développent sur des sols variables, généralement pauvres, avec une prédominance de grès de montagne, en particulier dans les régions montagneuses. Elles poussent également dans les schistes du Bokkeveld.

Cependant, même si l’on trouve près de 90 % des protéas en Afrique du Sud, un certain nombre d’entre eux vivent ailleurs en Afrique, notamment dans des régions de haute altitude comme le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Zimbabwe et l’Éthiopie, où ils trouvent un climat similaire à celui du fynbos de montagne sud-africain.

Quelles sont les caractéristiques de la fleur de protéa ?

Ces petits arbres sont originaires d’Afrique australe, et 90 % de ceux qui poussent naturellement se trouvent dans cette région. Les autres poussent dans l’est de l’Afrique tropicale. Leur famille compte environ 115 espèces réparties sur une petite surface. Cette extraordinaire variabilité résulte de la diversité du terrain, qui permet aux populations de rester isolées et d’évoluer de manière distincte. La protéa royale (Protea cynaroides) est la plus célèbre d’entre elles car elle est l’emblème de l’Afrique du Sud.

Les arbustes atteignent généralement 1 à 3 m, parfois 8 m de hauteur, émettent des tiges robustes à partir d’une tige constituée de racines épaisses et profondes. Chez le “royal protea”, la racine est un lignotubercule, contenant de l’amidon, ce qui lui permet de repousser facilement après un incendie. Les feuilles varient en taille, en forme et en couleur selon les espèces. Le protea existe également sous forme de fleurs séchées. Au 19ème siècle, il était utilisé pour créer un sirop médicinal.

Comment planter la fleur de protea

Vous pouvez planter vos fleurs de protéa en pot ou en pleine terre dans un sol léger, neutre en acide et drainant (pH idéal entre 5,5 et 6,5). Choisissez un sol sableux ou gréseux, pauvre en matière organique. Evitez les sols argileux ou humifères.

Choisissez une exposition très ensoleillée, en veillant à maintenir les racines au frais. La plante doit recevoir du soleil au moins cinq heures par jour. Le “royal protea” en particulier ne supporte pas la sécheresse du sol. La plantation dans une rocaille est un bon compromis car elle permet aux racines de trouver de la fraîcheur sous de grosses pierres. Dans leur milieu naturel, les plantes poussent serrées les unes contre les autres pour se protéger du vent.

Le Protea résiste au froid autour de -6°C mais survit parfois à des pointes jusqu’à -10 ou -13°C lorsque la plante est bien installée ou lorsque le froid s’installe progressivement sans que l’air et le sol ne soient trop humides.

La nature est pleine de secrets et de merveilles qui ne cessent de susciter l’admiration des êtres humains. Parmi elles, on peut compter les fleurs, avec tous les plaisirs purement visuels et olfactifs qu’elles peuvent susciter.

En raison de cette association mythologique avec Protée, le dieu grec lié au changement, à la métamorphose et à la transformation, il n’est pas surprenant que, dans le langage des fleurs, le protéa symbolise la diversité et le courage. Si vous l’installez dans votre jardin, cette fleur peut apporter un aspect unique et créer un fynbos sud-africain dans votre propre jardin.

Les fleuristes apprécient la longévité de cette fleur aux formes disproportionnées ornées de couleurs vives. Cette fleur ne demande pas grand chose, et elle est facile à cultiver ; il suffit d’un bon sol et d’une exposition au soleil, mais elle peut apporter beauté, originalité, et variété très appréciable dans votre jardin qui peut indéniablement charmer tous ceux qui les regardent.

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap