Choisissez la belle fleur de jonquille pour célébrer le mois de décembre

Les narcisses, ou jonquilles, sont de magnifiques plantes vivaces bulbeuses aux fleurs printanières jaunes ou blanches. Les couleurs vives sont excellentes pour illuminer le jardin pendant les jours sombres de l’hiver et pour accueillir le retour du printemps ! On pense souvent aux jonquilles sauvages ou au narcisse des poètes, mais il existe des centaines de variétés et d’espèces.

La hauteur est très variable : les mini jonquilles ne mesurent que 15 centimètres et les grandes jonquilles peuvent atteindre jusqu’à 40 à 50 cm de long. Les fleurs sont parfois naturelles et s’intègrent bien dans un jardin de sous-bois ou une pelouse. Les narcisses sont de superbes fleurs précoces à ajouter aux bouquets. De nombreuses variétés nous séduisent par leur parfum agréable.

Le narcisse est un bulbe increvable capable de pousser presque partout ! Il s’installe bien dans les endroits ombragés et humides et supporte même les sols lourds et argileux. Vous pouvez le planter à l’automne. Une fois bien installé, il se naturalise sans effort. La fleur ne nécessite pratiquement aucun soin.

Aujourd’hui, dans cet article, nous allons découvrir la belle fleur de naissance de décembre, la jonquille. Vous apprendrez :

* Description

* Principales caractéristiques

* Où planter les jonquilles ?

* Quand et comment planter les jonquilles ?

* Les soins et l’entretien

* L’association

Description de l’association

Les narcisses sont des plantes vivaces à bulbe originaires des régions méditerranéennes d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Certaines espèces poussent également en Asie. En France, on trouve le Narcissus poeticus, le Narcissus bulbocodium, ou encore la jonquille des bois (Narcissus pseudonarcissus). Cette dernière pousse dans les prairies et les forêts, où elle forme parfois des peuplements relativement denses. La fleur se développe en Alsace et dans les Vosges.

Le narcisse appartient à la famille des Amaryllidacées, qui comprend plus de 2 000 espèces de plantes, pour la plupart bulbeuses. On y trouve de nombreuses plantes fréquemment cultivées dans les jardins, comme les amaryllis, les alliums, les perce-neige ou les agapanthes. Il existe près de 100 espèces de narcisses.

Les jonquilles sont solitaires, à fleurs jaunes avec une longue couronne centrale (trompette). Ce sont des plantes rustiques. Elles doivent passer par une période de froid avant de pouvoir fleurir au printemps.

Les narcisses forment une touffe dressée, d’où émergent des tiges florales creuses et des feuilles fines et dressées.

Principales caractéristiques

Les fleurs sont composées de six tépales (trois sépales et trois pétales, qui ont le même aspect), et portent au centre une couronne en forme de tube plus ou moins évasé. La tête est parfois courte, mais souvent bien développée et assez longue. De plus, elle est généralement d’une couleur plus vive que les pétales. Les fleurs sont marquées de rose ou de rouge. Il existe même un narcisse à fleurs vertes, le Narcissus viridiflorus !

Les fleurs sont souvent simples, ce qui leur donne un aspect naturel, mais il existe des variétés à fleurs doubles et même des variétés à “fleurs d’orchidées” d’aspect moderne

Les narcisses offrent parfois des fleurs très parfumées. C’est le cas du Narcisse des poètes, du Narcisse de Tazetta et de certaines variétés comme le Narcisse ‘Fragrant Rose’ ou le Narcisse ‘Geranium’

Les feuilles du narcisse sont linéaires, allongées et minces. Elles sont souvent vert bleuté, glauques, mais peuvent aussi être vert vif. Elles mesurent jusqu’à 70 centimètres de long.

Où planter les jonquilles ?

Placez vos jonquilles au soleil ou à la mi-ombre. Trop d’ombre peut limiter la floraison, mais elles peuvent apprécier de pousser sous des arbres ou des arbustes à feuilles caduques. Les narcisses prolifèrent à peu près partout, et tolèrent même les sols lourds ou argileux ! Cependant, certaines espèces, comme Narcissus tazetta et Narcissus triandrus, préfèrent les sols drainés. Les plus petites variétés peuvent s’adapter à la plantation en rocaille.

Nous vous conseillons de les rassembler pour créer de petits massifs plutôt que de les isoler. Vous pouvez également les planter de manière aléatoire, par exemple en les lançant et en les plantant là où ils tombent. N’hésitez pas à les planter en masse dans une pelouse. L’effet au printemps peut être spectaculaire avec une multitude de fleurs jaunes ou blanches ! Une fois bien implantées, les jonquilles peuvent se naturaliser et revenir d’année en année, sans nécessiter d’entretien.

Vous pouvez également planter des narcisses dans des pots ou des jardinières, éventuellement en combinaison avec d’autres bulbes, comme les jacinthes, les muscari ou les tulipes.

Quand et comment planter les narcisses

Plantez-les en automne, idéalement de septembre à début novembre. Une plantation précoce peut permettre au bulbe de fleurir tôt au printemps. Il est toutefois possible de les planter jusqu’en décembre.

Nous vous conseillons de garder une distance d’environ 10 centimètres entre chaque bulbe pour leur donner l’espace nécessaire à leur bon développement. Creusez un trou d’environ trois fois la hauteur du bulbe (généralement 10 à 15 centimètres de profondeur). Vous pouvez utiliser une jardinière à bulbes. Placez la lampe avec la pointe vers le haut. Recouvrez de terre. Tassez légèrement et arrosez.

Soins et entretien

Les narcisses ne nécessitent pratiquement aucun entretien ! Contrairement aux autres bulbes, ils sont épargnés par les rongeurs car ils sont toxiques. La plante reconstitue ses réserves : tondre la pelouse alors que les feuilles sont encore vertes pourrait compromettre la floraison de l’année suivante.

Après la floraison, il faut enlever les fleurs fanées pour des raisons esthétiques et éviter d’épuiser la plante inutilement. Vous pouvez également appliquer un engrais riche en potasse et pauvre en azote.

Il n’est pas nécessaire d’arroser les narcisses en été. Au contraire, ils ont besoin de rester au sec tant qu’ils sont en dormance. En revanche, au printemps, les variétés tardives peuvent apprécier d’être arrosées si le temps est sec.

Vous pouvez diviser les jonquilles tous les trois ou quatre ans pour aérer et renforcer les touffes. Cela peut favoriser la floraison et éviter que vos bulbes ne s’épuisent. Nous vous conseillons de le faire au début de l’été, lorsque la plante est entrée en dormance.

Association

Les narcisses créent un superbe effet lorsqu’ils sont plantés en masse dans une pelouse ! Le gazon peut être recouvert de fleurs blanches ou jaunes au printemps. Vous pouvez les laisser se naturaliser. Que ce soit dans un jardin, une bordure ou un pot, nous vous conseillons d’associer les jonquilles à d’autres bulbes de printemps comme les tulipes, les muscaris, les jacinthes et les fritillaires. Dans un massif, vous pouvez ajouter quelques plantes vivaces, comme les élégants cœurs de Marie. Les petites variétés de narcisses, et notamment le Narcissus tazetta, sont adaptées à une plantation en rocaille. Ils peuvent alors accompagner des joubarbes, des sédums, des œillets ou des graminées.

Les narcisses offrent une floraison jaune vif, ou blanche, parfois très parfumée ! Ils demandent peu d’entretien, poussent tout seuls et reviennent chaque année plus beaux. De plus, ils peuvent même être naturalisés. Elles fleurissent tôt au printemps, parfois dès la fin de l’hiver ! Il existe des centaines de variétés : petites ou plus grandes, à fleurs simples ou doubles. Les jonquilles offrent une belle diversité ! Très faciles à cultiver, elles sont très résistantes et ne souffrent d’aucune maladie.

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap