Comment cultiver un bonsaï

L’art ancien de la culture des bonsaïs remonte à des siècles, en particulier dans la culture asiatique, et a été adopté plus récemment par d’autres cultures occidentales comme une forme de jardinage relaxante et gratifiante. Aujourd’hui, les bonsaïs sont souvent utilisés comme éléments décoratifs dans les maisons et les bureaux à travers le pays. S’occuper d’un bonsaï peut être une tâche difficile, mais en cultiver un permet au cultivateur de jouer un rôle contemplatif et créatif dans la croissance d’un beau symbole de paix, de vie et d’équilibre. Voici quelques conseils sur la meilleure façon de cultiver et de prendre soin d’un bonsaï

Choisir une sPéCie

Il existe de nombreuses variétés de bonsaïs et elles ne sont pas toutes identiques. En fonction de votre climat, vous devrez déterminer le type de bonsaï qui vous conviendra le mieux. Le climat dans lequel il poussera est très important, certaines variétés mourront par temps de gel, tandis que d’autres ont besoin de températures glaciales pour pousser correctement. Avant de choisir une espèce, assurez-vous donc d’avoir fait des recherches approfondies sur les bonsaïs les mieux adaptés à votre climat

Choisissez la taille de votre bonsaï

Les bonsaïs peuvent être de différentes tailles en fonction de l’espèce. À l’âge adulte, ils peuvent atteindre une hauteur de 6 pouces à 3 pieds. Si vous cultivez votre bonsaï à partir d’un semis ou d’une bouture, il sera encore plus petit au départ. Les plantes plus grandes auront bien sûr besoin de plus d’espace, d’eau, de terre et de soleil. Il faut donc tenir compte de tous ces facteurs lorsque vous décidez de la taille du bonsaï que vous souhaitez cultiverBonsai

Choisir un pot

L’une des caractéristiques bien connues du bonsaï est qu’il est planté dans un petit pot pour limiter sa croissance, ce qui lui confère sa petite taille emblématique. Lorsque vous choisissez un pot, assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace pour que la terre recouvre les racines. Veillez également à ce que le pot ait un ou deux trous de drainage pour éviter la pourriture des racines lors de l’arrosage. Choisissez un pot qui s’harmonise avec votre esthétique sans pour autant dominer ou distraire la beauté de l’arbre lui-même

Préparer l’arbre

Vous devez préparer l’arbre que vous avez choisi avant de le planter dans le pot que vous avez choisi, à moins bien sûr que vous ne fassiez pousser un semis. Tout d’abord, vérifiez si l’arbre a été taillé pour obtenir la forme que vous souhaitez. Si ce n’est pas le cas, redonnez-lui la forme souhaitée. Vous pouvez utiliser du fil de fer enroulé autour des branches pour orienter la croissance de l’arbre. La transplantation peut être stressante pour les plantes, assurez-vous donc que votre arbre est en bonne santé et en bon état avant de le déplacer dans son nouveau pot. Retirez délicatement l’arbre de son ancien pot en veillant à ne pas casser ou déchirer la tige principale. Vous voulez avoir une vue claire des racines, enlevez tout amas de terre autour d’elles. Lorsque vous avez une vue claire des racines, vous pouvez commencer à les tailler. Pour s’assurer que le bonsaï ne dépasse pas la taille de son pot, il est nécessaire de tailler les racines. Coupez les grosses racines épaisses et celles qui sont orientées vers le haut. Ne laissez que les petites racines longues et finesbonsai

Préparer le pot

Veillez à ce que le pot que vous avez choisi soit recouvert d’une nouvelle couche de terre fraîche qui donne à l’arbre la hauteur souhaitée. A la base du pot, il faut une couche de terreau, puis une couche de terre de culture plus fine pour faciliter le drainage. Laissez suffisamment d’espace pour pouvoir recouvrir complètement les racines de l’arbre avec de la terre

Mettre l’arbre en pot

Placez l’arbre dans le pot préparé, dans l’orientation et le style que vous souhaitez. Recouvrez le pot avec de la terre de culture fine, en veillant à nouveau à ce que les racines soient entièrement recouvertes. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter une dernière couche de mousse ou de gravier. Ce n’est pas seulement esthétique, mais cela peut aussi aider à maintenir l’arbre en placeBonsai

Prendre soin de votre nouveau bonsaï

La transplantation est un changement radical pour un arbre. C’est pourquoi, pendant 2 à 3 semaines après la transplantation de votre bonsaï, placez-le dans un endroit semi-ombragé, à l’abri du vent et des rayons du soleil. Arrosez la plante mais ne la fertilisez pas jusqu’à ce que les racines aient eu le temps de se rétablir. Cela lui permet de s’adapter à son nouvel environnement.

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap