La fleur de glycine : un beau cadeau de la nature

Cette belle plante grimpante appartient à la famille des légumineuses, les Fabaceae, qui comprend 10 espèces différentes originaires d’Asie et de l’est des États-Unis. La glycine est un choix populaire pour décorer votre jardin, en particulier dans les pays orientaux comme la Chine et le Japon, et elle est également souvent utilisée dans les représentations artistiques. La glycine est une plante à larges feuilles qui grimpe sur les toits, les arbres, les arbustes et fleurit sur son tronc nu avant que le feuillage ne reprenne complètement. C’est une plante à floraison printanière qui s’épanouit dans les régions subtropicales, tempérées et froides. Elle peut atteindre une hauteur et une largeur impressionnantes de 10 mètres. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus :

* Classification de la glycine

* Variétés de glycine

* Symbolisme de la glycine

* Comment planter la glycine

* Comment entretenir la glycine

* Pourquoi la glycine ne fleurit-elle pas ?

La classification

Thomas Nuttall, botaniste et zoologiste anglais, a déclaré avoir nommé ce genre en l’honneur du Dr Caspar Wistar. Interrogé plus tard sur l’orthographe, il déclara que c’était pour l’euphonie. Cependant, son biographe pensait qu’il y avait un rapport avec l’ami de Nuttall, Charles Jones Wister. Des sources de Philadelphie affirment que cette plante porte le nom de Wister, et comme l’orthographe semble délibérée, il n’y a pas de raison de changer le nom du genre. Certains orthographient le nom de cette plante comme “wistaria”

Différentes variétés

La glycine la plus commune, la plus fréquente et la plus facile à cultiver est la glycine chinoise. Elle présente des grappes bleues pendantes qui dégagent un parfum de vanille et mesurent environ 15 à 30 centimètres de long. Elle a été introduite aux États-Unis pour l’horticulture en 1816, et la glycine japonaise a été présentée en 1830. Elles sont considérées comme des espèces envahissantes dans certaines régions des États-Unis, en raison de leur capacité à grimper, à s’étendre et à étouffer les espèces végétales indigènes qui les entourent.

Il existe également différentes espèces de glycines aux fleurs plus longues que celles de la glycine chinoise, certaines espèces à fleurs doubles, ainsi que différentes couleurs, comme le rose, le blanc et le mauve foncé.

L’une des glycines les plus étonnantes est la glycine japonaise, qui mesure environ 8 mètres de haut et de large, et dont les grappes de fleurs pendent jusqu’à 100 centimètres de hauteur, ce qui en fait une très belle scène vue d’en bas. Il y a aussi la Violacea Plena aux fleurs doubles de couleur lavande, la Kuchi-Beni aux fleurs teintées de rose et l’Alba aux fleurs blanches. Il y a aussi la glycine américaine, la glycine du Kentucky et la glycine soyeuse.

Symbolique

Les glycines ont été utilisées dans tout le Japon pendant des siècles, étant un symbole prédominant dans l’héraldique et les armoiries des familles. L’une des danses favorites, le Fuji Musume, traduit par “La jeune fille de la glycine”, est l’un des aspects d’une danse personnifiée en cinq parties, qui représente une jeune fille devenant la manifestation de l’esprit de la glycine. Dans la culture occidentale, la glycine est représentée de manière stylisée et réaliste dans les carreaux et les vitraux, ainsi que dans les dessins industriels.

Comment planter une glycine ?

Il est fortement conseillé de planifier la plantation, car la glycine peut s’étendre largement et étouffer les plantes voisines, masquer ou obstruer certains endroits de votre jardin, ou les envahir complètement. La glycine peut pousser sans structure de soutien pour former un monticule, mais il est préférable de la cultiver et de la former sur une structure de soutien, comme un arbre ou une pergola. La meilleure façon de le soutenir est une pergola, ce qui est particulièrement agréable pour l’exposer dans votre jardin et l’observer de dessous. Il peut également pousser le long de fils sur les murs.

Veillez à ce que la structure soit en métal ou en bois traité, et si des fils sont utilisés pour soutenir la glycine, veillez à ce qu’ils soient solides et bien fixés au mur. Il est également important de cultiver et de former la glycine de telle sorte que vous ayez accès à tous ses côtés afin de pouvoir la tailler et la former sans trop de gêne.

Comment prendre soin de votre glycine ?

Cette plante a besoin de beaucoup de soleil pour se développer, mûrir et fleurir correctement. Dans les endroits où le soleil est caché, elle peut pousser, mais elle ne fleurira pas aussi bien. Les glycines sont résistantes aux maladies, les parasites les attaquent rarement et ne nécessitent que très peu d’engrais supplémentaires. Les glycines peuvent également enrichir le sol dans lequel elles sont plantées en azote, étant donné qu’il s’agit de légumineuses.

Pour gérer et contrôler votre glycine, il est conseillé de la tailler après la floraison, ainsi qu’en été. Pour ce faire, éliminez les tiges qui s’écartent et raccourcissez la tige principale, en veillant à laisser plusieurs bourgeons. Ne le taillez pas non plus en hiver, car cela élimine le bois de floraison. Au fur et à mesure que la plante se développe et mûrit, sa croissance ralentit, ce qui nécessite moins de taille en général.

Au fur et à mesure de sa croissance, il est également important de former la glycine le long de la pergola ou des fils de fer. Vérifiez souvent si les tiges errantes ont envahi les bâtiments et les plantes voisins, et enlevez-les sans hésiter.

Les longues gousses de graines suspendues de la glycine peuvent être enlevées après la floraison en les taillant ou en les laissant pour l’automne ou l’hiver. Pendant les périodes froides, elles tombent ou peuvent être coupées.

Il s’agit d’une plante à longues feuilles qui, lorsqu’elle est âgée, développe des tiges grises et épaisses. Les vieilles glycines peuvent être attaquées par des foreurs, qui empruntent leur tige, et les vieilles tiges ligneuses peuvent pourrir. Ces tiges doivent être enlevées à partir de la base, car cela revigore la plante, lui donnant une nouvelle vigueur pour croître et s’épanouir.

Pourquoi votre glycine ne fleurit-elle pas ?

Cette question est souvent posée par les jardiniers en automne lorsqu’ils voient d’autres glycines fleurir. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les glycines ne fleurissent pas, de la taille hivernale inopportune aux opossums qui mangent les bourgeons au printemps.

D’autres raisons raisonnables peuvent être la sécheresse, le manque de soleil, la suralimentation qui favorise la croissance des feuilles et non des fleurs, et l’immaturité de la plante. Par ailleurs, il arrive que des glycines arrivent à maturité et fleurissent après plusieurs années, mais il existe aussi quelques rares glycines qui, en raison du matériel de bouturage d’origine, ne fleurissent pas. Bien que ces cas soient rares, la plupart des plantes fleurissent après un certain temps, à condition qu’elles soient suffisamment ensoleillées et bien arrosées, en particulier à la fin de l’hiver, lorsque les bourgeons se forment, et au printemps et en été, lorsque le développement de la glycine est à son apogée. Quelques glycines produisent des fleurs même après la pousse principale, pendant l’été.

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap