La fleur de phlox offre une belle floraison tout au long de l’été

Les phlox sont des plantes herbacées annuelles ou vivaces qui forment de jolis coussins de fleurs durant l’été. Le plus souvent, leurs feuilles opposées ont l’aspect de la mousse. De plus, leurs fleurs, disposées en grappes arrondies, offrent des couleurs douces. Faciles à cultiver, les phlox ont besoin d’arrosage par temps sec et de compost pour une floraison abondante. Ces plantes aiment un sol fertile, bien drainé, de préférence non calcaire et ensoleillé. Vous pouvez les utiliser dans les parterres de fleurs, les rocailles, les bordures et les murs.

Parmi les variétés vivaces, on trouve d’une part le phlox paniculata, communément appelé phlox des jardins, qui est vigoureux, érigé, touffu, et peut atteindre jusqu’à un mètre selon les espèces. D’autre part, le phlox subulata, nain, persistant, rustique, est un excellent couvre-sol qui ne dépasse pas 15 cm de hauteur. Les couleurs vont du blanc au rouge carmin. Pour tout savoir sur les phlox, il faut bien les choisir et les cultiver au jardin.

Vous pouvez apprendre ce qui suit :

* Description

* Caractéristiques principales

* Où planter ?

* Quand et comment planter ?

* Soins et entretien

* Ravageurs et maladies

Description des Phlox

Les phlox sont des plantes herbacées, annuelles ou vivaces, originaires d’Amérique du Nord. Aujourd’hui, il existe un peu plus de 80 espèces, et la plupart des variétés cultivées sont originaires des États-Unis. Dans les jardins, les plus courants sont le phlox paniculata et le phlox subulata. Ils sont faciles à cultiver, rustiques et proviennent de climats tempérés. Étymologiquement, le nom phlox vient du grec et signifie “flamme”, en raison de la couleur vive de certaines espèces. Le phlox appartient à la famille des pemanoniacées, avec ses belles fleurs bleues et son feuillage très découpé.

En ce qui concerne la forme de la plante, les phlox sont soit dressés, comme le phlox des jardins, soit alignés, comme le phlox subulata. La hauteur des phlox est donc très variable. Certains peuvent atteindre entre 10 et 20 cm pour la hauteur la plus basse, tandis que d’autres peuvent s’élever jusqu’à deux mètres pour le type de phlox à port érigé. On trouve également différentes espèces de phlox dans les zones rocheuses, près des cours d’eau ou dans les sous-bois.

Caractéristiques principales

L’utilisation des phlox peut donc varier en fonction de leur forme. Certaines espèces au port compact peuvent trouver leur place à l’avant des massifs ou dans les rocailles. En revanche, les variétés à port érigé peuvent trouver leur place au milieu ou au fond d’un massif ou d’une mixed border, derrière des plantes plus basses.

La floraison a lieu entre avril et octobre. Le phlox paniculé fleurit en été, de juillet à septembre-octobre, tandis que le phlox subulata s’épanouit au printemps, en avril et mai. Le phlox offre une floraison très généreuse ! Les fleurs ont souvent des teintes douces et pastel, blanches, roses pâles, mauves ou bleues. Elles peuvent également être bicolores.

Par exemple, le phlox ‘Starfire’, avec ses fleurs rouges, est l’une des variétés les plus intenses. En outre, la corolle se compose de cinq pétales plus ou moins délicats, soudés en un tube allongé. Ils donnent à la fleur une forme d’étoile. Certaines espèces ont un parfum charmant et sucré.

Où planter ?

Les fleurs de phlox se plaisent au soleil ou à l’ombre légère. Les expositions ensoleillées peuvent assurer une floraison abondante. Il faut toutefois tenir compte de la situation géographique. Si vous vivez dans le nord, plantez-les au soleil, mais si vous vivez dans une région similaire à la région méditerranéenne, ils peuvent apprécier une zone légèrement ombragée pendant les heures les plus chaudes de la journée. Certaines espèces aiment être plantées à l’ombre ou en sous-bois, comme le phlox stolonifera.

Les phlox n’aiment pas les sols calcaires. Ils préfèrent les sols légèrement acides ou neutres. Ils apprécient les substrats drainants, où l’eau ne stagne pas en hiver. Il faut également éviter les milieux confinés, qui peuvent favoriser les maladies cryptogamiques.

Les phlox des jardins apprécient les sols riches en humus, fertiles, légers et profonds. Ils se plaisent dans les terrains qui restent frais en été. Ils conviennent plutôt comme plantes à massif.

Quand et comment planter ?

Plantez les phlox dans votre jardin, de préférence au début du printemps, vers le mois d’avril, mais vous pouvez aussi le faire en automne. Nous vous conseillons de respecter une distance de 30 ou 40 cm entre les plantes. Préparez le sol en creusant un trou de plantation d’environ deux fois la taille de la motte.

Apportez du compost bien décomposé, car le phlox apprécie les sols riches en matière organique. Placez le phlox dans le trou de plantation. Replacez la terre tout autour et tassez-la légèrement. N’oubliez pas d’arroser abondamment. Nous vous conseillons d’ajouter un paillis pour conserver la fraîcheur du sol. Continuez à arroser régulièrement dans les semaines qui suivent la plantation.

Soins et entretien

Arrosez fréquemment les phlox, surtout pendant l’été. S’ils souffrent de la sécheresse, la floraison peut s’épuiser et le feuillage peut devenir inesthétique. Ajoutez un paillage pour garder le sol plus frais. Il est préférable de supprimer les fleurs fanées, car cela peut favoriser l’apparition de nouveaux bourgeons et prolonger la floraison. Les variétés plus hautes peuvent nécessiter un tuteurage.

Les phlox appréciant les sols fertiles, nous vous conseillons également, en automne, de mettre à leur pied un peu de compost bien décomposé, éventuellement en l’incorporant légèrement au sol. Vous pouvez également ajouter un engrais organique au printemps. Divisez les phlox en moyenne tous les quatre ans pour régénérer les touffes. Au bout de quelques années, les touffes peuvent s’épuiser, et leur floraison devient moins abondante. Cela peut vous permettre de les replanter ailleurs dans votre jardin, ou de les offrir à vos proches !

Ravageurs et maladies

Les phlox sont des plantes vivaces qui vivent longtemps dans nos jardins. Il est assez fréquent qu’ils soient touchés par l’oïdium en été. Cette maladie cryptogamique se traduit par l’apparition d’un feutrage blanc sur le feuillage. En ce qui concerne l’oïdium, il est préférable d’éviter de planter trop dense afin de permettre la circulation de l’air et d’arroser en dirigeant le jet à la base de la plante, sans mouiller le feuillage.

Une fois la maladie observée, il est possible d’enlever les feuilles atteintes pour limiter son développement et de la traiter avec du soufre. Le phlox peut également être atteint par la septoriose, qui provoque l’apparition de taches brunes sur les feuilles, et par la verticilliose, qui provoque le flétrissement du feuillage et la mort de la plante. Chez le phlox, ces deux maladies sont toutefois moins fréquentes que l’oïdium.

En ce qui concerne les autres ravageurs, le phlox peut être attaqué par des mineuses et des limaces. Les jeunes escargots grignotent les pousses tendres.

Les fleurs de phlox offrent une floraison riche, souvent dans des tons doux, parfois vifs. Pendant la période de floraison, certaines variétés se couvrent de belles grappes, formant de grands tapis colorés ! Selon la variété, ils peuvent être plantés dans des massifs, sur des murs en pierre ou dans des rocailles. En outre, les oiseaux et les papillons adorent les fleurs de phlox. La fleur trouve facilement sa place dans les massifs ou les mixed-borders, avec d’autres plantes vivaces à floraison estivale.

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap