La passiflore pourpre offre des fleurs magnifiques aux couleurs vives

La passiflore pourpre, scientifiquement connue sous le nom de passiflora incarnata, est une plante grimpante très belle et convaincante, volubile en vrilles. La passiflore pourpre aime les sols profonds, riches et humifères, dans une position ensoleillée et chaude, orientée au sud. La taille s’effectue après la floraison, en réduisant de moitié la longueur des branches.

Dans les régions froides, protégez les rameaux avec plusieurs couches de voile d’hivernage. La passiflore orne joliment les murs, les clôtures, les porches et les treillis, mais se comporte également très bien dans les vérandas. Vertus : En homéopathie, les parties aériennes de la passiflore sont utilisées en infusion contre l’anxiété, les spasmes musculaires, les douleurs névralgiques, les troubles digestifs et les troubles du sommeil.

Elle s’accroche par des vrilles à l’aisselle des feuilles. Cette fleur à croissance rapide est idéale pour recouvrir les pergolas, où elle fleurit généreusement de juin aux premières gelées. La fleur est rustique, doucement parfumée, et peut atteindre jusqu’à 5 et 15 mètres de hauteur.

Vous pouvez apprendre ce qui suit :

* Description * Caractéristiques principales

* Plantation

* Soins et entretien

* Ravageurs et maladies

* Propriétés médicinales

Description de la fleur de la passion

La passiflore violette est aussi communément appelée “maypop”. La fleur est appréciée davantage pour ses vertus médicinales que pour ses qualités ornementales. Il s’agit cependant d’une charmante petite liane assez rustique pour être cultivée en pleine terre dans de nombreuses régions qui ne sont pas trop froides. C’est une espèce botanique nord-américaine vivace par sa souche, avec une végétation annuelle dans les climats froids.

De plus, les jolies fleurs mauves pâles couronnées de grands filaments mauves sont agréablement parfumées. Elles fleurissent de l’été à l’automne. La passiflore a besoin d’un sol bien drainé, pas trop sec, de chaleur en été pour fleurir et d’un sol pas trop humide en hiver.

Par ailleurs, la passiflore appartient à la grande famille des passifloracées. Elle comprend 400 espèces et de nombreux hybrides spontanés ou horticoles. La plupart d’entre elles sont originaires des régions tropicales d’Amérique du Sud. Passiflora incarnata est une espèce sauvage originaire du sud-est des États-Unis et du Mexique.

Caractéristiques principales

Cette plante volubile s’accroche à l’aide de vrilles, atteignant une hauteur de trois ou quatre mètres en une saison. Elle se caractérise par des tiges herbacées, presque entièrement glabres, qui disparaissent dès les premières gelées. Elles sont couvertes de feuilles glabres de 8-12 cm de long sur 7-11 cm de large, découpées en trois lobes épais, elliptiques, lancéolés, à marge dentée, d’un vert foncé brillant sur le dessus, plus pâle en dessous, strictement caduques lorsqu’il gèle.

La floraison s’étend de l’été à l’automne, parfois jusqu’en décembre sous des climats favorables. Elle est composée de fleurs de cinq à neuf centimètres de diamètre. Les fleurs, agréablement parfumées, sont formées de tépales mauves pâles. Les filaments de la couronne, joliment frisés, sont d’un mauve un peu plus vif, rayés de blanc et de bleu-violet près du cœur.

Le cœur de la fleur est occupé par cinq étamines aux anthères orangées et un style à trois branches blanches, réunies à la base.

Plantation

La passiflore pourpre est une plante de soleil et de chaleur, qui doit être plantée à l’abri des vents froids et desséchants. Plantez-la dans un sol ordinaire, profond, bien travaillé et bien drainé, plutôt frais en été, pas trop humide en hiver. Rustique jusqu’à -12 degrés par sa souche, vous pouvez le planter en pleine terre et sur toute la côte atlantique. A l’intérieur des terres, il est nécessaire de le placer en situation protégée, avec un bon paillage hivernal.

De même, une taille avant l’hivernage est recommandée pour conserver une taille raisonnable. N’hésitez pas à rabattre les branches principales pour faciliter la croissance. Au début du printemps, éliminez les branches mortes près de la souche. Attention aux cochenilles et aux aleurodes, mais aussi au virus de la mosaïque du concombre. Traiter à titre préventif.

Les fruits ne peuvent se former sur la plante qu’en présence d’une autre passiflore, par pollinisation croisée. Ils sont consommés lorsqu’ils sont encore verts ou à peine teintés de jaune.

Soins et entretien

La passiflore violette n’est pas très exigeante. Elle demande très peu de soins. Au fur et à mesure de sa croissance, guidez cette liane sur son support pour éviter qu’elle ne soit trop échevelée.

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure (mais pas toutes, si vous voulez des fruits). En cas de sécheresse, si elle est bien plantée, la croissance peut être ralentie. Ne l’arrosez donc pas, sauf si vous voulez qu’elle colonise l’endroit où vous l’avez plantée.

La passiflore n’est pas une plante très “gourmande”. Cependant, un apport d’engrais organique ou de compost mûr à l’automne peut rendre votre passiflore encore plus robuste et abondante.

En prévision de l’hiver, pour protéger le pied du froid, recouvrez-le d’une couche de paillis de 10 à 15 cm d’épaisseur.

Ravageurs et maladies

La passiflore n’a pas de maladies, mais elle est sensible à quelques parasites. Elle peut subir des attaques d’aleurodes dans les serres ou les vérandas. Traiter au savon noir.

Attention également aux cochenilles ! La passiflore est sensible aux cochenilles farineuses et aux cochenilles à bouclier. Pour les éliminer, vous pouvez utiliser un mélange d’eau, de savon noir, d’alcool à brûler et d’huile végétale.

Toutefois, s’il n’y a que quelques cochenilles, un simple chiffon imbibé d’eau savonneuse peut suffire. La passiflore pourpre peut également être affectée par les araignées rouges, de petits acariens qui consomment la sève et provoquent l’apparition de petits points jaunes sur les feuilles. Comme ils aiment les atmosphères sèches, il suffit de vaporiser de l’eau sur le feuillage.

Attention aux gastéropodes en début de végétation : épandre de la sciure de bois après chaque pluie ou utiliser un produit biologique inoffensif pour les limaces et les escargots.

Propriétés médicinales

La passiflore est une plante médicinale utilisée en phytothérapie. Elle possède des propriétés sédatives et calmantes qui permettent de lutter contre les troubles du sommeil et l’anxiété. La passiflore réduit l’anxiété, calme les personnes inquiètes et surmenées. Une dépression nerveuse réactionnelle ne suit jamais le sommeil, et son utilisation n’entraîne pas d’accoutumance.

La tige et les racines contiennent des flavonoïdes, des pigments végétaux et des antioxydants naturels qui préviennent le risque de cancer (acides phénoliques, phytostérols et coumarines). Par ailleurs, la passiflore pourpre est utilisée comme remède pour traiter un large spectre de troubles psychosomatiques, notamment les palpitations cardiaques, les extrasystoles. Elle aide à lutter contre l’hypertension digestive due au stress, les spasmes, les troubles fonctionnels et musculaires tels que les contractures.

La passiflore est utilisée en phytothérapie pour traiter les troubles du sommeil. C’est une espèce botanique à végétation annuelle de trois-quatre mètres en climat froid, étonnamment rustique, capable de résister à des gelées de -10/-12°C. Ses fleurs mauve pâle de cinq à neuf cm, couronnées de grands filaments mauves, très odorantes, s’épanouissent de juillet à décembre, suivies de fruits verts comestibles et savoureux. Cette passiflore est autostérile, deux individus distincts sont nécessaires pour obtenir des fruits. Cette passiflore se cultive en pot dans les régions froides ou en pleine terre dans les climats plus doux.

[instagram-feed feed=1]
To top
EnglishSpanishFrenchDeutscheItalianPolskiePусскийSitemap